Hyperboreans Pagans

Solstice d’été, LITHA , sens et symbolique d’une fête Hyperboréenne

Le solstice d’été : événement astronomique

C’est le moment de l’année où le sommet d’Atlas/Irminsul (l’axe de rotation de la terre, dont le sommet est le pôle Nord et son prolongement cosmique jusqu’à l’étoile polaire) est le plus proche du soleil. L’axe de rotation de la terre Atlas/Irmin, l’arbre cosmique, est en permanence incliné de 23.6° par rapport au plan écliptique,  mais il présente toujours l’un de ses pôles, Nord ou Sud en avant l’un par rapport à l’autre, mise à part à l’équinoxe, où chaque pôle est à égale distance du Soleil. Le solstice d’été de cette année 2019 a lieu exactement le 21 juin à 17H54.

En terme astronomique, on dit que le soleil atteint ses positions les plus méridionales et septentrionales, respectivement au tropique du Capricorne céleste et au tropique du Cancer céleste. Au solstice d’été dans l’hémisphère Nord, c’est la journée la plus longue de l’année, dans l’hémisphère Sud, c’est la plus courte.

Etymologie

Solstice vient du Latin solstitium, sol (soleil) et sistere(se placer, se tenir, s’arrêter) car le soleil semble arrêter son cycle de lever/coucher, la journée étant très longue, et à partir de 67.4° de latitude Nord, le soleil ne se couche pas de la nuit ! Ainsi le Soleil invaincu “Sol invictus” se maintient dans le ciel toute la nuit, il a comme arrêté son cycle. Sol est à mettre en rapport avec la déesse Sol de la mythologie nordique, Sol tire le char du Soleil.

La fête Traditionnelle

Cette fête s’appelle LITHA, elle remonte aux premiers temps de l’humanité, à une époque où les ancêtres semblaient vivre dans le cercle polaire, puisqu’elle symbolise le “sol invictus” soleil invaincu, que l’on se remémore sous nos latitudes plus méridionales en faisant perdurer le feu toute la nuit, feu symbolisant le soleil polaire invaincu.

Les dieux solaires sont : Balder et Sol (nordiques), Bélénos (kelte gaulois), Appolon et Helios (Grèce), Râ (égypte), Baal(mésopotamie) et Agni (Inde)

La lumière du soleil ensemence la terre, la chaleur féconde et donne la vie, le soleil est philosophiquement vu comme masculin et la terre comme la déesse mère. Au solstice, le soleil atteint son apogée et va changer de mouvement, il va commencer à décroître de jour en jour jusqu’au prochain solstice d’hiver, au cours duquel il renaîtra.

Mythologie

Litha est la déesse celtique de la prospérité, des moissons à venir, de la richesse de la nature. Au solstice d’été, la déesse Litha va tomber enceinte d’un dieu qui naîtra à Yule(solstice d’hiver)… On dit que le roi Chêne (le dieu de l’année qui croît) combat le roi Houx (dieu de l’année qui décroît), c’est le roi Houx qui remporte la victoire et s’assoit sur le trône de bois vert, c’est le nouveau roi de la forêt, il régnera jusqu’au solstice d’hiver. Mais bien que le Houx emporte le combat du solstice d’été et féconde Litha, c’est bien du roi Chêne que Litha accouchera à Yule ! Les forces solaires sont représentées par l’homme Vert, entité qui se trouve dans les bois (et qui agit comme une sorte de gardien). L’homme vert, le roi vert se manifeste dans le dieu kelte cornu Kernunos, dieu à cornes de cerfs (d’où le nom Latinisé Cernunos), qui renaît à Yule, le roi Chêne reprendra le titre de roi de la forêt, les forces solaires l’auront emporté sur les forces sombres. Kernunos c’est aussi dans la zodiaque le signe du capricorne, qui démarre le 20 décembre juste avant le solstice d’hiver, qui sera le jour de la renaissance du dieu solaire.

 

Litha est une période de purification, de guérison et surtout de célébration. C’est le temps des célébrations extérieures, l’on a coutume d’allumer un feu, de s’échanger des plantes médicinales. On célèbre la fertilité et l’amour, c’est l’époque des mariages. Dans de nombreux pays d’europe on continu d’allumer des feux sur les collines, on participe à des processions nocturnes comme les retraites aux flambeaux et on fait descendre des roues enflammées le long des pentes.

La fête de la musique a remplacé le feu de la St Jean et les célébrations du solstice, les fêtes chaleureuses, pleines de sens, de connaissance et de sagesse ont été remplacées par “du bruit”. La Tradition de Litha éduque nos enfants, autant qu’elle nous relie avec la nature et ses cycles, elle conscientise les humains à la nature. Car plus l’on s’éloigne de la nature, plus on s’approche de l’erreur, si notre société moderne est aussi déviante et vidée de tout sens, c’est bien parce-qu’elle a perdu le contact avec la nature, il serait bon d’utiliser notre héritage multi-millénaire pour nous recentrer, il serait bon faire renaître la Tradition de nos ancêtres.

Joyeuse Litha, joyeux solstice et vive la Tradition Hyperboréenne !

Viriat & Oleg.

Célébration

Savoir faire un feu sans risque, des rituels, des idées de cérémonies, de jeux, des chants populaires, tout est dans cet article : https://www.pagans.eu/ceremonie-du-solstice-dete-midsommar-litha-st-jean/ (retrouvez les chants et autres en lien en bas de cet article)

Leave a Reply