Le Film documentaire sorti sur la chaîne historiques Pagans TV révèle une incroyable occultation : La traite des esclaves blonds en Europe et dans le monde musulman au moyen-âge ! L’empire chrétien razziait des païens pour les revendre à l’empire Islamique. Le pire est que tous ces faits sont largement connus et prouvés par les historiens, des historiens de tout bord, chrétiens, musulmans entre autres, reconnaissent cette abominable commerce du bétail humain, mais celle-ci est restée jusqu’ici totalement cachée.

La traite de l esclave blanc fut une pratique courante au sein de le France carolingienne, on a tendance à croire que les blancs n’ont jamais été mis en esclavage, mais au sein de l’Europe chrétienne, on utilisait des blancs comme esclave dans les camps de travaux forcés, et l’on en revendait en masse des femmes et des enfants à l’empire musulman, ce trafic fut à l’origine de la richesse empire carolingien. La discrimination à l’égard des esclaves était religieuse, l’armée chrétienne razziait les européens non judéo-chrétiens, ou insoumis à l’empire chrétien pour les revendre à l’empire islamique contre dinars en or. Cette traite se déroula entre le VIIIe et le IXe siècle est reconnue à l’unanimité par les historiens, en effet de très nombreuses sources et artefacts aux origines variées viennent appuyer ces faits. Pourtant cette traite des esclaves vikings païens est occultée par les médias et par l’éducation nationale, à l’heure où l’esclavage des noirs est partout, l’occultation de la traite des blancs non chrétiens révèle une influence chrétienne beaucoup plus forte qu’on ne le croit sur nos institutions historiques, archéologiques et médiatiques.

✅Voir le film documentaire « Esclaves Vikings contre Dinars » :

https://youtu.be/Thv_tmb8lwY

L esclavagisme en France seulement la traite négrière ?

la richesse empire carolingien & Les sources attestant de la véracité de cette traite des païens sont nombreuses, comme le dit l’historien Phillipe Scénac : « Quant à la question si chère à Charles Verlinden, le « bétail à visage humain », à savoir les esclaves et leur négoce, les sources arabes, grecques et latines les signalent partout, y compris les sources juives ». Charles Verlinden est un historien de référence concernant l’esclavage au moyen-âge en Europe, l’autre pointure dans le domaine, c’est Maurice Lombard : ses pairs disaient qu’il «était le plus doué, le plus brillant historien de notre génération, le seul qui fût incontestablement de la classe d’un Marc Bloch » (Fernand Braudel). Son livre “Espace et réseaux du haut moyen-âge” vient compléter le travail de Verlinden. Mais bien que cette traite est évidente pour tous les historiens, elle n’est pas enseignée à l’éducation nationale, ni dans les études primaires, ni dans les études secondaires « Dans les ouvrages spécialisés destinés aux étudiants universitaires […] il n’y a rien, même pas une note marginale en bas de page, pour faire savoir au lecteur qu’en fait, l’esclavage et la traite d’esclaves européens se pratiquaient aussi en Europe où des européens vendaient d’autres européens » (Rosa Amelia Plumelle-Uribe)

Voir la suite de l’article source : https://esprit-viking.com/richesse-empire-carolingien-esclaves-vikings-contre-dinars

Leave a Reply