Hyperboreans Pagans

Mythe Hyperboréen authentique #1 : La survie dans les ténèbres du désert de glace.

 Beaucoup de mythes originaux, et notamment les mythes fondateurs en rapport avec l’origine polaire, n’ont pas été répercuté dans l’edda poétique ou dans la mythologie Celtique pour cause de christianisation, synonyme d’effacement des racines et de l’identité tribale. Voici un mythe rescapé de cette effacement, qui a été préservé grâce à la transmission discrète et orale de grand-père à petit fils, de grand-mère à petite fille au travers des siècles :

 

          La survie dans les ténèbres du désert de glace :

La glace a tout recouvert. Les rescapés Hyperboréens ont faim, le jour ne s’est pas levé depuis une éternité.  Tyr mène la marche dans le désert des plaines glacées, mais vers où doit il aller ? Dans l’Outhgard autrefois il avait connu une terre au sud, peut être est-elle sauve et que le géant Jokull, géant de glace, ne l’a pas dominée.  Alors les fils de Bor marchent dans le vide immense sans repère… la légende qui suit indique comment ils ont fait pour savoir dans quel direction poser le pied. 

 

 

L’orientation dans les plaines sans soleil

 

 

Les fils de Bor marchent sur la Glace

Plus d’arbre pour s’abriter.

Aucun indice pour se diriger.

La blancheur efface toute les traces.

 

Le soleil s’est couché

Depuis six lunaisons.

Le ciel n’est qu’obscurité.

Comment choisir une direction ?

 

« Un bâton pour ton œil

Un bâton pour l’étoile.

Ainsi tu perces le voile.

La position tu recueilles.

 

Si l’étoile monte, tu fais face à L’est

Si l’étoile descend, tu vois l’ouest

Si l’étoile à gauche elle s’endort

Tu regardes en direction du nord

Si l’étoile voyage vers la droite

Alors le sud le pied convoite. »

 

Tyr avance dans l’Outhgard

Il avance et garde en mémoire.

La pensé de trouver ce qui réchauffe.

Au bout de la route que l’étoile offre.

 

 

La note d’Oleg :

Un récit magnifique qui prend aux tripes et fait vibrer Hamingja. Quelle puissance, quelle force dans ce mythe qui a traversé les millénaires à travers les chaleureuses paroles des survivants à la glaciation d’Hyperborée ! Quel miracle que ce récit soit encore sauf aujourd’hui après tant de persécutions contre notre tradition, tant de perversion et de travestissements de notre mythologie. Cette tradition orale est bien le meilleur moyen de transmettre la connaissance, elle a même survécu en France, l’un des pays les plus tyranniques envers les hommes libres et enracinés dans le socle culturel et moral de la tradition.

Les fils de Bor ont survécu tel des Ours !

1 Comment
  1. Un commentaire à base de gui: rejoignez la guilde… et suivez le guide

Leave a Reply

BLOG POSTS

Connection form