Pagans Hyperboréens

Le Yard Mégalithique à Gizeh ? vue ésotérique.

Le Yard mégalithique est une unité de mesure d’une longueur de 82.9 centimètres environ, l’objet de cet article va être de démontrer qu’il peut légèrement fluctuer en fonction de la latitude terrestre, et qu’ainsi il ait pu être utilisé en Egypte mais avec une valeur plus proche de 82.6  centimètres. L’existence du YardMég. en Egypte n’est en effet pour l’instant qu’une théorie que nous avançons en compagnie du chercheur Sylvain Tristan, car cet étalon n’a pour l’instant été découvert et démontré de façon très précise que sur les sites mégalithiques de Grande-Bretagne et en Bretagne Française. Malgré la précision du travail des chercheurs en Europe, sa valeur oscille légèrement en fonction des sites : de 82.91 cm à 82.97 cm, est-ce en fonction de la latitude ?

Comment le Yard mégalithique a-t-il été retrouvé par les chercheurs modernes ?

Le yard mégalithique a été retrouvé en étudiant les mégalithes de Grande-Bretagne et de Bretagne par le professeur Alexander Thom, ses découvertes furent par la suite reprises et approfondies. Bien que chez les historiens et archéologues officiels, cette unité de mesure prête à débat et n’est pas reconnue par le consensus, certains officiels ont tout de même reconnu l’existence et la validité du Yard mégalithique :   Dans un livre  » Les grandes énigmes de l’Histoire « , écrit sous la direction de Jacques Marseille (Professeur à l’Université de Paris I) et Nadège Laneyrie-Dagen (maître de conférence, Lilles III), on peut lire que non seulement le professeur démontre que Carnac est aussi un observatoire Lunaire, mais qu’en plus A. Thom remarque l’usage d’une unité de mesure mégalithique universelle en Europe. Plus d’info dans cet article de Quentin Leplat : https://messagedelanuitdestemps.org/index.php/2017/04/11/le-yard-megalithique-letalon-oublie-de-la-terre/

 

Comment les anciens avaient-ils déterminé cet étalon ?

Le YardMég. est lié à la circonférence polaire de la terre qui est de 40007,86 Km puisque 366YM * 360 * 366 =40007.86 Km pour un YM de 82.962274 cm 

La précision est telle que la probabilité que cela soit un hasard tend vers 0. Les anciens auraient donc eu connaissance de la circonférence terrestre, dans ce cas pourquoi observe-t- on ces légères fluctuations de 82.91 cm à 82.97 cm ? Pourquoi ne pas retrouver 82.96 cm qui est la valeur la plus proche du multiple de la circonférence terrestre ? Nous pensons que l’étalon est bien en fonction de la circonférence terrestre, mais que sa détermination, la fixation de l’étalon, devait se faire de manière locale, avec une méthode que nous qualifierons d’ésotérique, puisque tout ce qui est en rapport avec l’invisible a été rangé dans cette catégorie depuis que l’église Romaine a qualifié toutes les sciences magnétiques en relation avec l’homme de « Satanique »*.

L’explication ésotérique du yard mégalithique de Gizeh

Nous exposons ici une théorie qui va forcément prêter à discussion : L’étalon du yard mégalithique aurait été déterminé par un pendule ! Ces fameux pendules qu’utilisaient les druides, rarement utilisé encore aujourd’hui pour la mise en relation avec le monde occulte, nous pensons que les druides maîtrisaient très bien le monde invisible, ce monde d’ondes par lequel transitent vos communications sans fil Wifi, 4G, etc… ne peut plus être qualifié de satanique ou de new age de nos jours, la science et les technologies du quotidien attestant l’existence de ce « monde parallèle ». Le champs magnétique terrestre, les énergies telluriques, l’éther, voilà des noms qui désignent des énergies électro-magnétiques circulant autour de notre planète et créant la gravité. Ce champ gravitationnel, autrefois appelé le Dragon, ou le Serpent qui entoure Midgard dans la mythologie Nordique, est donc le monde des énergies invisibles autrefois maîtrisées et utilisées par les anciens. La fameuse Tuatha dé Danann fût surnommée « peuple Serpent » ou « peuple du Dragon » pour signaler leur capacité à maîtriser ces énergies.

Dans ce contexte, le pendule n’est qu’une interface, il permet de rendre visible une partie de l’invisible, c’est une sorte de pont entre les deux mondes : celui que nous voyons et le Dragon.

 

Technique de détermination de l’unité de mesure :

En faisant varier la longueur de la ficelle du pendule, on fait varier la fréquence d’oscillation du pendule, en cherchant à obtenir 366 oscillations (ou 183 périodes) en 1/366e de journée, on obtiendra une ficelle de 1/2 YarMég, c’est à dire une oscillation qui décrira un cercle d’un diamètre de 1 Yard mégalithique ! 1/366e de journée = 86400 sec. / 366 = 263.065 sec. ; soit 1 oscillation tous les 0.64498 seconde. La vitesse d’oscillation du pendule dépend donc de la longueur de la ficelle, mais également de la gravité g . Or la gravité varie très légèrement en fonction de la latitude, elle n’est pas la même en Ecosse qu’en Bretagne, même si cette variation est infime, elle entraîne forcément également une infime variation de la longueur du Yard mégalithique, s’il a été déterminé avec cette technique, ou s’il a été déterminé en fonction du « Dragon », car encore une fois le pendule n’est qu’une interface avec des signaux vibratoires vraisemblablement sinusoïdaux (la sinusoïde oscille comme un serpent, c’est la forme du signal de notre courant alternatif, illustration ci-dessous) qui auraient très bien pu être perçus d’une autre manière par les anciens.

Sachant que la gravité est la plus forte au pôle, et qu’elle est moindre à l’équateur :

g = 9.79338 à Gizeh (latitude 30°) ; g = 9.81924 aux Orcades (Ecosse, latitude 60°)

Avec le pendule, à Gizeh, on trouve un Yard mégalithique de 82,558 cm arrondi à 82.6 cm

Alésia et la grande Pyramide reliés à la perfection !

La distance Grande Pyramide de Kheops – Pyramide de Djedéfré est de 8.26 Km soit 10 KiloYardMég. exactement ! Si l’on prolonge cet axe vers le Nord jusqu’à une distance 366 fois plus longue, cet axe (arc) nous mène en plein sur le Montfault à Guillon en France, c’est à dire l’Alésia véritable ! 

8.26 Km * 366 = 3023.16 Km soit la distance exacte entre la pyramide de Kheops et Alésia (Guillon) ! (mesures Google Maps, nous vous invitons à vérifier vous même afin que vous vous rendiez compte de la beauté de la chose !)

La construction d’Alésia doit donc être contemporaine de Djédéfré, la science et le niveau de la civilisation semblait avoir baissé, étant donné que la pyramide de Djédéfré est en ruine et n’est absolument pas comparable à celles de Gizeh. Cela est confirmé par les écrits de Diodore qui nous apprend qu’Alésia a été construite par Heraclès vers 1200 av. JC, ce qui correspond à la période pharaonique en Egypte et ses constructions beaucoup moins belles, plus fragiles et sans comparaison avec celles de l’époque pré-dynastique.

Oleg de Normandie

* PS : Cependant le monde invisible est très dangereux pour les profanes, surtout à notre époque moderne, et c’est aussi pour cela que l’église l’a interdit, pas seulement pour mettre en place leur dictature, mais aussi parce-qu’il y avait en effet de plus en plus de problèmes avec le monde invisible, ces dangers sont encore plus grands de nos jours, nous déconseillons fortement l’usage du pendule.

 

1 commentaire
  1. Merci pour cette article.

Laisser un commentaire

BLOG POSTS

Formulaire de connexion