libres païens Hyperboréens

la fête d’Imbolc (Baldrgeirr) 2-7 Février 2018

Imbolc -> Baldergeirr (la lance de Baldr) début février

Existant depuis l’époque polaire pré-cataclysmique, Imbolc célébrait la sortie de la longue nuit polaire de deux mois, la date exact dépendait du retour des premiers rayons du soleil qui produisaient une longue aube semi-continue d’environ 1 mois.  Baldr symbolise le soleil lui-même, on ne l’aperçoit pas encore, mais ses premiers rayons percent l’atmosphère lui donnant une couleur rosée. Les rayons de l’aurore c’est la lance de Baldr.  Aux temps post-cataclysmiques européens, c’est le premier Vendredi de Février suivant la pleine Lune qui est le 1er jour de cette fête de purification qui durera 5 jours : jusqu’à Mercredi.


On célèbre l’allongement des journées, le retour de la fertilité et de la douce chaleur du dieu solaire Baldr ; la vie reprend doucement, les routes sont rouvertes, les glaces fondent. Mais sa célébration est très spirituelle, on jeûne en ne buvant que des breuvages à base de plante jusqu’au dimanche où l’on re mangera, mais uniquement des plantes bien spécifiques dédiées à la détoxification de l’organisme. Cette fête démarre le Vendredi (Venus) car c’est le jour de Freya (Friday, Freitag en Allemand), déesse de la fertilité et force terrestre non solaire ; et se termine par Mercredi (Mercure) jour d’Odin/Wodan (Wednesday) en passant par le jour du Soleil (Sunday, Sonntag), afin d’exprimer le fait que l’on sort de la saison sombre pour aller vers la saison claire et signifier le mariage entre Freya et Odin -métaphore du mariage entre matière et énergie céleste- qui va permettre la renaissance de la nature.

Février (fait vriller) c’était le moment de l’année pour purifier le corps. Le Druide (Volvo en Norrois) accueillait les membres du Clan dans une maison confectionnée spécialement pour l’occasion. La maison de sudation, à la chaleur intense et assez humide. Les membres du clan étaient appelés à tour de rôle par les Volur (Volvo au pluriel) et Godis (Vates) qui entonnaient des chant runiques lors de la purification dans la maison de sudation. Dans cette maison de sudation une vapeur réalisée avec des pierres chaudes et des plantes aidait à la purification.

C’est aussi à cette occasion que la méditation collective en cercle était organisée, le but étant toujours de renforcer l’individu grâce au groupe et de partager avec l’Hamingja du clan sa force de guérison. Généralement en nature près de l’arbre (ou parfois totem) du Clan. 


Le jeûne ? Il avait lieu en cette période mais n’était pas total : les gens buvaient des boisons a base de plantes pour nettoyer l’intérieur et avaient une alimentation modérée pendant ce mois (le carême en est évidement une survivance). Le nombre de jours de jeûne sec ou à l’eau n’était pas forcément défini, chacun était responsable de son bien être._


La veille d’Imbolc des bougies ou flambeau ornait portes et ouvertures. Destinées à saluer les premiers rayons du soleil.


Nous ne voyons pas encore Baldr mais au dessus de lui sa lance éclaire lorsqu’il avance vers nous. C’est une fêtes de purification du corps et détoxification après le long hiver. Les premières plantes et bourgeons étaient cueillis et les élixirs étaient alors confectionnés par les Volur pour chaque membre du clan.


Les traditions orales contaient alors les épreuves d’Odin pour acquérir la sagesse (sources de Mimir)  mais aussi les mythes de Freyr (naissance d’Ingvy Freyrr) et Freyja (naissance de la nature et des arbres).


Pour nos jeunes lecteurs et adultes inconscients voici quelque mises en garde.
-Fabriquer des huttes de sudation et mal les utiliser peut être très dangereux. Certaines personnes peuvent effectivement faire des malaises et en mourir.
-Lorsque vous cueillez des plantes dans la nature il est important d’être sûr de ce que l’on fait et de savoir les préparer. Certaines sont mortelles et d’autres comestibles mais empoisonnées par des produits de traitement (autour des champs) et parfois porteuses de maladies dû aux excréments de certains animaux comme le renard. Soyez raisonnable et merci de faire attention a vos vies. Préférez plutôt vous diriger chez un herboriste. C’est pour cette raison que nous n’avons pas mis le nom des plantes.

 

 Oleg de Normandie

 

PS : Pour un pratique plus contemporaine de la hutte de sudation : http://esprit-viking.com/les-gens-du-nord-sont-plus-costauds/

Laisser un commentaire

BLOG POSTS

Formulaire de connexion