Pagans Hyperboréens

La Palestine mégalithique en mode pilule verte à 366°

Connaître le réseau vert et la culture Hyperboréenne, voilà deux conditions pour enfin apercevoir la véritable histoire de l’humanité, histoire mise sous verrou par le Vatican il y a plusieurs siècles et dont l’obscurantisme est non seulement perpétué de nos jours, mais il est même renforcé par les confréries maçonniques modernes. Les Vikings ayant été le dernier peuple d’Europe occidental à avoir cette culture, ils ont été diabolisés et barbarisés, notamment parce-que leur culture renferme la tradition primordiale Hyperboréenne, qui est la clé de l’émancipation humaine. Pour les néophytes, nous rappelons que presque tous les peuples anciens possédaient cette culture : Les Asiatiques, les Indiens d’Amérique et tous les peuples Européens, donc par extension les Gaulois, les Hellènes, les Ibères, les Germains etc…

La Palestine de l’âge de Bronze

La ville de Tyr (Sud Liban) a été fondée en 2200 av. JC, ce qui correspond à la migration vers le Sud des Hyperboréens fuyant la submersion du Dogger-bank (ancienne île en mer du Nord) de 2293 av. JC d’après le manuscrit d’Oera Linda et les études archéologiques. Tyr fût le dieu principal de la mythologie Nordique durant la période d’avant Jésus-Christ, avant d’être supplanté par Odin. Il est encore un dieu très connu, notamment avec le fameux mythe du sacrifice de Tyr.

 

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

La ville d’Ascalon, sonne comme Avalon et comme Asgard -« paradis » bien terrestre chez les païens- dans la mythologie Celte et Nordique, dont on voit qu’elles furent par le passé confondus, il n’y avait en effet dans le passé pas de différence entre Celtes et Germains, celle-ci fût créée par César et l’Eglise Romaine afin de « diviser pour régner ». Ascalon se trouve tout juste au Nord de la bande de Gaza, il est surtout situé exactement à l’intersection entre le 37e méridien vert (en partant de Stonehenge) et la côte. Elle fût fondée par les Philistins en 1200 av. JC, ce qui correspond à la migration des peuples Hyperboréens fuyant la submersion des dernières îles de la mer du Nord, mais aussi à la destruction d’une bonne partie de l’Europe Occidentale à cause de séismes et d’incendies cataclysmiques. L’affrontement de David contre Goliath le Philistin, décrit métaphoriquement la guerre entre les réfugiés Nordico-occidentaux et les autochtones du moyen Orient. Cette photo confirme à un oeuil averti l’origine Celto-Nordique des Philistins, (bouclier de type Hyperboréen) qui devaient sans doute être moins bruns que cela à leur débarquement.

La rivière du Jourdain prend sa source en haute Galilée, au Nord, puis passe par la mer de Galilée, avant de se jeter dans la mer morte au Sud. Le Jourdain suit presque exactement le 38e méridien vert, d’où son caractère sacré, en effet il fait office de méridien naturel, cas extrêmement rare sur la terre, sans doute unique. La fertilité de la vallée du Jourdain -dû à la rivière et peut-être, au méridien vert lui-même ?- est une exception dans cette région désertique ce qui lui a valu d’être nommé « Jordan » (nom Anglais de Jourdain)  car ce nom provient de Jörd, la déesse Nordique de la fertilité printanière.

 

Le Caïrn ou Pyramide à terrasse sous la mer de Galilée

Un immense Caïrn de 70 m de long sur 10m de haut se trouve au fond de la mer de Galilée (ou Lac de Tibériade) dans un état de ruine, partiellement effondré. Il nous rappelle les nombreuse construction cyclopéennes d’europe Nordico-occidentale dont le Caïrn Breton de Barnenez. Ce Caïrn se trouve en plein sur le méridien vert du Jourdain ! Cette construction date d’au moins 4000 ans.

Dolmen et constructions mégalithiques

Un immense Dolmen a été retrouvé en Galilée, celui-ci a au moins 4000 ans, il contient une enceinte souterraine, un « Galgal » c’est à dire un cercle de pierres. Le mot Gal renvoie en effet aux pierres (Galet) mais également au cercle, on sait qu’il vient du vieux Germain (qu’on devrait nommer vieux Hyperboréen) Wall qui veut dire rempart ou mur de pierre. (W->G ; William->Guillaume). Wall/Gall a donné le nom de nombre de tribus Hyperboréennes : Les Wallons, les Gallois (Welsch), les Gaulois, les Galates, la Galicie et… les Galiléens de Jésus-Christ ! Dont le nom semblait être Yoann de Goth. GAL nous mène naturellement à la Rune HaGAL

GalGal :

Une immense Rune Hagal vue du ciel

La Rune Hagal est la rune mère de l’écriture Runique, écriture des anciens Celto-Nordiques, un immense exemplaire de celle-ci qui ne peut être vu que du ciel se trouve en Jordanie près de l’Oasis d’Azraq, concernant cette Rune, celle-ci renferme un nombre de secrets incroyables, dont celui du Chrisme Solaire chrétien, voyez cet article dédié à cette Rune, centre de la tradition primordiale : https://www.pagans.eu/la-rune-hagal-au-centre-de-la-tradition-primordiale/

D’incroyables artefacts de culture Celto-Viking

Des lampes à huile et pilons mortier en pierre, des objets uniquement connus chez les Celtes, mais le plus incroyable est sans doute cette sculpture représentant un Viking :

Conclusion

On comprend mieux pourquoi les initiés voulant masquer ces vérités ont lancé des campagnes pour faire croire que les Vikings n’avaient pas de casques à cornes, ou encore que les Gaulois n’ont pas existé, que cela serait une invention de César. Ces gens désinforment autant qu’ils peuvent car les mensonges les rattrapent à vitesse grand V. Malheureusement on sait aussi que beaucoup de ces artefacts sont détruits par des fanatiques religieux et par des autorités étatiques au service des obscurantistes. Ces obscurantistes qui incarnent la contre-tradition ou ordre noir, luttent pour insérer une dictature mondiale qui nécessite l’ignorance humaine, l’effacement de notre mémoire, la corruption des peuples par la banalisation des drogues, dans le but d’imposer des paradigmes fallacieux : qu’ils soient religieux ou darwino-linéaristes. Le retour de la terre plate n’est en effet pas étranger à tout cela, on sent que la contre-tradition a repris du poil de la bête et voudrait nous replonger dans l’âge obscur ou ils avaient fait oublié aux Gaulois -devenus judéo-chrétiens- que la terre était ronde !

ci-dessus : Exemple de propagande mensongère contre-traditionnelle

Pour connaître la véritable histoire de l’humanité, je ne peux que vous recommander ce livre : http://esprit-viking.com/produit/les-hyperboreens-face-a-lempire-version-eburo/ 

 

Pour l’honneur des ancêtres, pour les enfants et futurs petits enfants, Oleg de Normandie

 

 

2 commentaires
  1. ces investigations entendent donc que les philistins et le fameux « peuple de la mer » de -1200 sont des hyperboréens ; peut-on avoir de plsu amples détails, ou sont-ils dans le livre ?
    merci pour toutes ces informations … 😉

    • Cela a été traité dans ma conférence du 22 décemmbre « Atlantide et Hyperborée en vérité » avec tous les détails et preuves irréfutables ! Dans le livre « les hyperboréens face à l’empire », ce n’est effectivement pas développé, raconter 12 000 ans d’histoire oblige à laisser quelques passages non développés… Cependant je t’annonce qu’un livre sur ce sujet passionnant des derniers « Atlantes du Nord » ou « Hyperboréens » va sortir dans quelques semaines, et ç’est du super lourd !

Laisser un commentaire

BLOG POSTS

Formulaire de connexion