les libres païens

Yule / Njolsunna : les rituels du 21 décembre

Yule -> Njolsunna (soleil de nuit) 21 décembre

C’est un moment redouté où la nuit domine le jour, où l’on redoute que Balder ne revienne pas. C’est ici que les légendes de la mort de Balder sont contées. Dans la tradition du Nord des arbres étaient coupés et décorés, ils symbolisaient Yggdrasil. Ils devaient être brûlés si le soleil ne revenait pas le jour prévu par les sages (le jour d’Imbolc : des semaines de nuit continue en zone polaire, la durée de la longue nuit dépendait de latitude où l’on se trouvait, il n’y avait donc pas de date fixe pour brûler l’arbre, il fallait effectuer un calcul pour prévoir ce jour). C’est également un moment pour honorer les anciens en perpétuant la tradition. Aux enfants est alors offert un objet ayant appartenu aux grands-parents disparus, renforçant la conscience d’héritage et de filiation chez l’enfant, ce don était aussi une signe de leur ancêtre, qui avant eux, avait aussi autrefois affronter le long hiver, et avait survécu grâce a la famille qui se soude et s’entraide dans la saison sombre.

Le flambeau reste allumé la nuit, il est placé vers l’Est d’une maison ou à l’orée Est d’un bois. Il chasse l’obscurité et les mauvais esprits. La lumière du feu brillait pour que le Soleil ne se perde pas et sache que la nature a besoin du passage du char de feu tirer par Alsvid et Arvak les chevaux enflammés ferrés par la glace.

Des roues de houx et des branches de pins parsemées de gui, symbole de la cyclicité, ornaient les porte. Le houx est éternel et vert, de ses piquants il protège le gui. Le gui tueur de Balder est sacré quand il est trouvé sur le chêne de lumière. Le houx repousse le mal et protège la maison. Et le gui de lumière purifie les lieux des mauvais esprits. Ainsi le dernier sang du soleil se retrouve dans le gui, il porte chance. Le sapin lui aussi reste vert et symbolise aussi le feu et la lumière ainsi que les pommes de pin (ce sont de parfait allume feu.)

Une boule de gui était accrocher a l’entré  de la halle sous laquelle les gens s’embrassaient. La chaleur humaine remplaçait la chaleur du soleil pendant le long hiver. C’est aussi une tradition liée a Freyja, le gui serait une parti d’elle embrassant tous les arbres. La blancheur et la pureté de son amour, le gui reste vert désignant alors que l’amour de Freyja demeure pendant tout le cycle.

C’est dans cette état d’esprit soudé et groupé que la longue nuit allait vers sa fin et que le soleil renaissait petit a petit.

Le Solstice, c’est le combat contre les ténèbres,  le combat du jour contre la nuit. L’hamingja du clan était envoyé à la bataille pour ramener le soleil, pour lui rendre honneur, l’animal qu’il représentait était construit en branches de sapin ou tresser dans des épis de blé séchés provenant des dernières récoltes. Ainsi pendant 3 nuits se battait l’hamingja du clan aux cotés des forces solaires. Les membres du clan passaient alors 3 nuits tous ensembles, jusqu’au retour de l’hamingja. La construction était alors brûlée pour réchauffer le cœur du clan et célébrer le retour de l’hamingja, prélude au futur retour du Soleil, dont on savait qu’après s’être éloigné pendant des semaines, il était désormais sur le chemin du retour.

                     

                                                                                                                                                                                                                                          Svart Varg

 

Comprendre la signification profonde des symboles de Noël / Yule comme l’Ours, les Rennes, l’Arbre, le rapport avec les dieux, l’étoile en haut de l’arbre, etc… Avec cette vidéo d’Oleg de Normandie :

1 commentaire
  1. A noter Il est bien de posséder un petit arbre ( bonsaï ou des plantes chez soi), dans un coin de sa maison ou appartement, ou sur le balcon. Le contact dois être permanent avec la nature
    Le symbolisme d’hyggdrazyl est important .

Laisser un commentaire

BLOG POSTS

Formulaire de connexion