libres païens Hyperboréens

Du Blót ou Sacrifice, de Tyr

Le fameux Blót ou Sacrifice est un pivot de notre tradition qu’il faut bien comprendre :
 
Le sacrifice est une façon de s’élever individuellement et peut aller jusqu’au sacrifice héroïque pour le groupe : le don de soi pou l’honneur caractérisé par « le sacrifice de Tyr »
C’est toute la tradition Hyperboréenne qui incite l’homme à se libérer, à s’émanciper, et c’est pourquoi s’astreindre à une discipline virile : entraînement physique intensif, alimentation stricte, s’isoler, jeûner sont les principaux sacrifices effectués par les païens sur eux-même.
 
-Lorsque les Bardes de Borée attendaient le retour de l’Aurore à la sortie de la longue nuit de 2 mois, ils sacrifiaient des morceaux de beurre…(source Tilak, Rig Veda). Nous modernes,  si nous voulions nous élever un peu, ne devrions nous pas sacrifier rituellement un pot de Nutella ou une Télévision ?
 
-Les sacrifices d’animaux étaient effectués en l’honneur de l’animal, afin de le manger, car on ne tuait jamais un animal sans cérémonie sacrée ! La chasse elle-même était sacrée car les païens respectent la vie plus que tout !
 
-Les « sacrifices humains » sont de la propagande christiano-romaine pour diaboliser les païens, si des êtres humains ont parfois été condamnés à mort (des prisonniers de guerre, la peine maximale en tant de paix étant le banissement), c’était une mise à mort digne; et cela était extrêmement rare, et cela n’avait rien d’une « offrande aux dieux », les dieux du Nord ne se nourrissent ni de sang ni de rien du tout, ils se suffisent à eux-même.
 
Tyr fût le dieu principal de la mythologie Nordique pendant des millénaires, bien avant Odin, c’est lui qui mena les Fils de BOR au sortir de l’Arctique jusqu’en Europe, les survivants dits « hommes-ours », c’est le dieu des Berserkr. La symbolique du guerrier Tyr sacrifiant sa main pour le groupe, c’est la mentalité européenne dans toute sa grandeur, le don de soi pour l’honneur, pour le clan. On imagine que parmi nos ancêtres, nombreux ont dû sacrifier leur vie ; pour pouvoir sortir vivants du désert de glace, combien ont dû faire cadeau de leur ration à leur fils ? à leur femme ? Combien ont abandonné leurs vêtements ? Combien d’hommes étaient partis ? Combien sont arrivés ?
 
Tous les Clans d’origine Hyperboréenne, Nordico-Germaniques, Celtes, Slaves,  Héllènes, Daces ou Spartiates, sont nés grâce à Tyr, celui qui les a sortis vivants de BURi, de BORée.
C’est de cette souche de survivants que se reconstitueront les nouveaux Clans qui dureront jusqu’à ce que les judéo-christiano-romains les détruisent pour y substituer leur état.
 
Sans le sens du sacrifice, le courage et l’héroïsme de nos illustres ancêtres, sans l’esprit de Tyr, la race européenne aurait disparue il y a 10 000 ans et je ne serais pas en train de rédiger cet article. 
 
 Gloire à Tyr, gloire aux Ancêtres.
 
                                                                                                                                             Oleg de Normandie.

Laisser un commentaire

BLOG POSTS

Formulaire de connexion